Choeur d'hommes du  Pays Basque 


Les pages musicales


  • Les compositeurs basques
  •  compoGonzalez Bastida

    José Maria Gonzalez Bastida(1908 - 1997)

    Très populaire dans le monde de la musique, à laquelle il a consacré complètement sa vie – on l’appelait habituellement "Maestro Bastida" avec un grand fond d’affection et d’admiration, bien qu'un grand noyau d'amis l'appelât « Joshe Mari », avec davantage d'affection.

    Quand en 1943 il commence à travailler dans le domaine des « Compagnies de Zarzuela » il était González tout court. Moreno Torroba lui a indiqué qu'il était mieux de mettre dans les affiches "Maestro Bastida » , mais il signait toujours Glez. Bastida.

    Le père, le musicien et les quatre fils Ramón, José Mª, Ignacio et Miguel constituent un clan musical important dans l'histoire de la musique basque.

    José Mª est né à Bergara (Guipuzcoa), le 10 septembre 1908. A l’âge de 5 ans il débute ses études musicales avec son père, directeur de la Banda de la commune.

     A 8 ans il a fait partie de ce groupement en occupant la place de flûtiste. Est ensuite arrivé à être un important flûtiste, en attirant l'attention comme tel, non seulement à Bergara, mais aussi dans ses interventions à Saint-Sébastien, Bilbao, Pampelune, etc. A suppléé son père comme organiste de la paroisse. Il a étendu ses études d’Harmonie et Composition avec Luis Urteaga et d’instrumentation pour Banda et Orchestre avec Lamutte de Grignun.

    En 1929 il devient directeur de la Banda municipale de Zumaya et en 1931 celle de Hernani, en étant ici désigné organiste de la paroisse. En 1935 il a gagné le premier prix du Concours d'Oeuvres basques, organisé par l'Orfeón Donostiarra pour la pièce « Gabon gabean errundarí ». Le même Orfeón Donostiarra a créé sa "Messe en Fa", Miserere et Christus factus est. En 1935 l'Orchestre Symphonique de St Sébastien a étrenné sous sa direction sa "Suite basque en Sol, et le poème Symphonique" Etzai-larre ". En 1943 il crée à Madrid sa zarzuela "La novia del mar", et plus tard sa comédie lyrique « La virgen de piedra » En 1944 a été nommé directeur de la Banda municipale de Vitoria et professeur au conservatoire Jesus Guridi.

    A St Sébastien, en 1958 il a assumé la direction du Choeur Easo, avec lequel a obtenu de grands succès tant en Espagne, qu’à l'étranger. Dans le Concours d'Arezzo (Italie) il a obtenu en 1960 des premiers et seconds prix.

    Il a de même dirigé à St Sébastien des oeuvres comme "Alexander Newski" de Prokofiev, "Oedipus Rex" de Stravinsky, "Coro di morti" de Petrassi, son "Miserere" pour chœur et orchestre, etc..

    "Oedipus Rex" de Stravinsky a été interprété par le Choeur Easo à Lisbonne avec l'orchestre symphonique de cette ville, étant ensemble dirigés par l'auteur. Les Choeurs Easo et Maitea, de St Sébastien, ont monté sous sa direction "la Messe flamenca" de Torregrosa et sa "Messe Basque", en étant enregistré par Fonogram S.A

    En 1974 il a présenté à Bergara sa cantate « Iñigo de Loyola", interprétée par l'orfeón Bergarés et l'Orchestre Symphonique de Bilbao sous sa direction. Il a dirigé à plusieurs reprises cet orchestre et celui du conservatoire de Saint-Sébastien. Ces dernières années, l'Orchestre Symphonique d'Euskadi a interprété sa légende basque "Eztei Larre". Il a reçu un grand nombre de prix obtenus dans des concours de composition pour chœurs ou Bandas de txistus.

    Par les nombreux prix accumulés dans sa trajectoire musicale, longue et brillante, il a été décoré de la Croix de Chevalier de l'Ordre d'Isabel la Catholique, la Médaille d'or de la ville d'Irún, et la Médaille d'or de l'association de txistularis du Pays Basque.

    José Mª González Bastida est décédé à Saint-Sébastien le 27 septembre 1997, dans sa 89ème année

     

    Les compositeurs Basques
    Retour au sommaire des compositeurs
    Le chant d'un peuple - Un peuple qui chante ...

    Partitions et téléchargement
    (fichiers gratuits)
    Les chants basques


    Retour à la page d'accueil
    Retour à l'index général